Sardou après Sardou, l’histoire d’un spectacle d’hier et d’aujourd’hui

By Signé Sardou

L’histoire de Signé Sardou commence en 1986. Maurice Buaz est alors Directeur de l’Ecole de Musique de Saint Maurice l’Exil. Depuis quelques années déjà, il donne en fin d’année scolaire un opéra ou un conte musical pour enfants permettant ainsi la participation de tous les élèves de l’Ecole. Mais, cette année-là, il a l’idée d’arranger tout un spectacle consacré à Michel Sardou, alors au sommet de sa gloire. C’est ainsi qu’est né Signé Sardou, un spectacle faisant appel à l’ensemble des instruments enseignés à l’Ecole, mais aussi à l’outil informatique et aux instruments de synthèse qui en sont à leurs balbutiements. Il fait aussi appel au monde du show biz – chanteurs, choristes, techniciens professionnels – les élèves et les professeurs sont imprégnés soudain de la musique de variété. Un an de préparation et de répétitions sont nécessaires, mais à l’époque l’effet de surprise est colossal. Le spectacle sera donné 15 fois entre 1988 et 1989, devant plus de 20 000 personnes.

Le temps a passé, Maurice Buaz a quitté Saint Maurice l’Exil, il a monté d’autres spectacles, fait de nouvelles rencontres. Il donne notamment Quelques mots d’amour, Yesterday, et Crooners, au Théâtre antique de Vienne où il y a pris ses habitudes.

Nous sommes maintenant en 2017 et il décide de redonner Signé Sardou au moment où la star arrête sa carrière de chanteur. En 30 ans, les choses ont changé, les enfants ont grandi, quitté l’Ecole et la musique, mais certains musiciens sont restés, les amis, les vrais, ceux sur qui on peut compter, ceux avec qui on peut construire des projets. L’association Singali qui produit le spectacle a été créée, le groupe s’est professionnalisé, les musiciens viennent de toute la Région, de l’agglomération Roussillonnaise, bien sûr, mais aussi de Vienne, St Etienne, Valence… Le groupe d’amis s’est constitué au fil des années, les Viennois sont restés eux aussi et seront présents dans Signé Sardou version 2.

Stéphane Vettraino

L'ami de toujours

Stéphane Vettraino, l’ami de toujours que Maurice Buaz a rencontré au Conservatoire de Givors à l’occasion de l’enregistrement d’un album sur les groupes rock de la ville (Factory notamment, avec Yves Matrat et « Puce »…). Pianiste de jazz, directeur d’Ecole de musique, compositeur, il est bien connu des Viennois par ses chevauchées fantastiques au piano sur des films muets lors de Ciné-Concerts organisés par Jazz à Vienne. Stéphane a gentiment accepté de jouer l’un des stands synthé.

Valérie Lavigne-Delhomme

Professeure de violoncelle

Valérie Lavigne-Delhomme est professeure de violoncelle dans les Conservatoires alentours, c’est la petite dernière qui a rejoint le groupe lorsque Maurice Buaz a intégré le quatuor à cordes dans le spectacle. Elle appartient aussi au Quatuor Kynesis basé à Estrablin.

Sophie Garcia

Chanteuse soliste

Sophie Garcia, l’une des chanteuses solistes (le spectacle fait appel aussi à la voix féminine), est là depuis 2008, depuis l’hommage à Michel Berger. Inoubliable Sadia de Starmania, Sophie chante dans divers groupes et ensembles, elle a des projets plein la tête, c’est une valeur sûre de l’orchestre, et son talent n’a d’égal que sa gentillesse.

Signé Sardou version 2, c’est un savant mélange entre les tubes de la star (Les lacs du Connemara, La Java de Broadway, La maladie d’amour, Le France…) et les titres moins connus (La pluie de Jules César, La vieille, Les bateaux du courrier…). Ces derniers laissent par ailleurs une large place à l’expression d’un orchestre semi symphonique puisque Signé Sardou rassemble 30 musiciens et chanteurs, pour la plupart professionnels : rythmique, section de cuivres, quatuor à cordes, choristes et solistes.

C’est fort du franc succès obtenu à la salle Baptiste Dufeu en Juin 2018 que Signé Sardou revient, cette fois à la nouvelle salle du Manège à Vienne les 14 et 15 Novembre prochains.

Un nouveau Sardou

Signé Sardou revient, oui, mais dans une version 2.1 ! A Péage, c’est Nicolas Reyno qui avait la tâche de chanter Sardou, tâche dont il s’acquitta magnifiquement. Mais Nicolas étant pris par ses propres spectacles, c’est Olivier Debauge, habitant la région de Saint Etienne qui tient désormais le rôle. Du casting organisé en Mars dernier, c’est lui qui fut le Sardou le plus brillant parmi la vingtaine de candidats présents (A lire : Rencontre avec Olivier Debauge).

Et puis…, certes, Maurice Buaz est toujours en préparation d’un nouveau show, cette fois-ci ce sera un hommage à Maritie et Gilbert Carpentier, le célèbre couple qui anima pendant des années les samedis soirs de la télévision française à l’époque où cette dernière savait encore faire de vrais spectacles de variété. Mais comme on le dit souvent, on revient toujours à ses premières amours : est-ce pour fustiger le temps qui passe ? (Sardou dirait « Putain de temps »…), est-ce pour entendre encore une fois la cornemuse des lacs ?, est-ce un prétexte pour retrouver les amis derrière un synthé ou une batterie ? Toujours est-il qu’il y a une vraie « maladie d’amour » entre Sardou et celui qui l’a poursuivi une grande partie de sa carrière. Signé Sardou est aussi et surtout un clin d’œil aux musiques de Jacques Revaux, puisque tous les titres du spectacle ont été écrits de la main du célèbre arrangeur.

Signé Sardou, samedi 14 Novembre à 16h00 et dimanche 15 Novembre à 16h00 – Le Manège, 30 Avenue Général Leclerc, 38200 Vienne.

Casting Signé Sardou !

By Signé Sardou

Maurice Buaz recrute un chanteur pour la représentation de Signé Sardou du Samedi 14 Novembre 2020 au Manège à Vienne.

Au programme, les grands succès de Michel Sardou : La Maladie d’Amour, La Java de Broadway, L’An Mil, Chanteur de Jazz, Les Lacs du Connemara

L’orchestre est constitué d’une rythmique (basse, batterie, guitare, piano, synthétiseurs), d’un quatuor à cordes, d’une section comprenant saxophones, trompettes, trombones, flûte, hautbois, clarinette, et 4 choristes.

Un casting en vue du recrutement aura lieu Samedi 7 Mars 2020 à la salle de la Clairière, 14 Place Paul Morand, à PEAGE DE ROUSSILLON, à partir de 14h30.

Inscrivez-vous à l’adresse mail suivante : contact@mauricebuaz.com

Munissez-vous d’une clé USB avec le playback de la chanson choisie parmi le répertoire de Michel Sardou.

 

Signé Sardou, une histoire d’amitié

By Signé Sardou

Les 2 et 3 Juin prochains auront lieu à la salle Baptiste Dufeu de Péage de Roussillon les deux représentations de Signé Sardou, création de Maurice Buaz que l’on connaît pour la qualité de ses spectacles. Qualité qu’il doit, outre son talent d’arrangeur et de chef d’orchestre, aux musiciens qui l’entourent…

Si Maurice Buaz apprécie de découvrir au gré de ses spectacles de nouveaux artistes, il sait pouvoir compter aussi sur un cercle de musiciens de talent.
« J’ai la chance d’avoir autour de moi des amis fidèles et talentueux qui répondent présent à chacun de mes spectacles, et que je ne remercierai jamais assez… Je pense notamment à mon ami Stéphane Vettraino, compositeur et pianiste de jazz émérite qui a bien voulu délaisser son piano pour assurer la partie de synthé 1, à ma petite Flo (Florence Delignerolles), ma pianiste depuis toujours et merveilleuse interprète, à Patrick Mange, saxophoniste (l’un des meilleurs) et également chef d’orchestre, qui fût pendant de nombreuses années mon collègue au Conservatoire de Givors, … Je ne peux pas tous les
citer, pardon… ».
Signé Sardou est donc une belle histoire d’amitié et de rencontres artistiques. Parmi ces nouvelles rencontres, Nicolas Reyno, qui viendra compléter le casting des chanteurs solistes parmi lesquels figurent ceux que l’on ne présente plus : Sophie Garcia, Véronique Larose, Lilou Perret, Didier Rieux…

(Re)Faisons la connaissance de Nicolas au travers de l’interview qu’il a eu la gentillesse de nous accorder il y quelques semaines.

Interview de Nicolas Reyno

Les 5 chanteurs de Signé Sardou, que du « beau monde » !

By Signé Sardou

Les 2 et 3 Juin prochains à la salle Baptiste Dufeu de Péage de Roussillon, Maurice Buaz donnera Signé Sardou pour la deuxième fois, à 30 ans d’intervalle, histoire de mesurer le chemin parcouru…

Il nous raconte :

« A la fin des années 80, Signé Sardou fut ma première « grande » réalisation, en tant qu’arrangeur, et aussi comme chef d’orchestre. Depuis, bien d’autres spectacles ont suivi, mais j’ai eu soudain envie de remonter ce spectacle que nous avons donné 15 fois en son temps, et vu par près de 20 000 personnes. Un coup de nostalgie sans doute, mais pas que…

Ayant appris que Michel Sardou arrêtait ses tournées, sachant aussi que Johnny était bien malade (j’ai décidé de remonter le spectacle en Juin 2017), c’était pour moi l’occasion de rendre hommage à cette génération de chanteurs, ces derniers monstres sacrés de la chanson française et de leurs équipes qu’il m’a été donné de croiser tout au long de mon parcours musical. C’est autant à Jacques Revaux, ce formidable musicien et arrangeur, qu’à Michel Sardou que je voulais rendre hommage puisqu’à l’exception d’une seule, toutes les chansons du programme du 2 et 3 Juin seront des chansons dont la musique a été écrite ou arrangée par Revaux.

Bien sûr, en 30 ans, les choses ont changé, et je n’ai pas pu me servir de mes travaux anciens à cause de la nouvelle formation. D’une part, j’ai intégré à la rythmique une section de 8 cuivres et un quatuor à cordes, ainsi qu’un plateau de choristes, un peu à la manière de Sardou à l’Olympia 2013, et d’autre part, j’ai souhaité également un plus grand éventail de voix solistes, alors que je n’avais qu’un seul chanteur en 1988.

Enfin, l’objet a radicalement changé aussi, puisqu’il s’agissait il y a 30 ans d’un projet pédagogique mené par quelques professeurs d’une Ecole de musique que je dirigeais, joué par l’ensemble des élèves de cette Ecole, alors qu’ici, les 27 musiciens sont professionnels pour la plupart. Je les ai tous rencontrés à l’occasion d’une séance de studio, ou lors d’un de mes précédents spectacles ou tout simplement fréquenté régulièrement tout au long de ces années. Ils sont devenus mes amis, et je les remercie d’avoir bien voulu participer une nouvelle fois à l’aventure, et unir par leur talent au service de ce nouveau show ».

Les chanteurs de Signé Sardou

« En ce qui concerne les chanteurs dont je vous parlais tout à l’heure, je suis très heureux de pouvoir réunir autant de talents sur le plateau de la salle Dufeu les 2 et 3 Juin prochains ».

Lilou Perret

Soliste & Choriste

J’ai rencontré Lilou Perret sur le premier Signé Sardou ! C’est la seule personne, avec moi, qui aura participé aux deux spectacles. Elle était choriste il y a 30 ans, depuis elle a fait du chemin... Elle a été la Marie-Jeanne dans Starmania de Quelques Mots d’Amour de 2008, puis une merveilleuse Edith Piaf dans l’hommage aux Beatles de 2012, aux côtés de notre regretté Jeannot Ottogalli, et son duo avec Véronique marche du feu de Dieu depuis de nombreuses années. De toutes mes rencontres, il me parait évident que celle que j’ai faite avec Lilou est de celles qui marquent une carrière et une vie. J’aime sa voix, sa façon de vivre la musique, elle m’émeut tout simplement. Elle chante notamment Le Privilège dans le nouveau Signé Sardou, chanson toute particulièrement chargée pour moi de beaux souvenirs. Je l’ai arrangée façon « quintette avec piano » tout spécialement en pensant à elle.

Sophie Garcia

Soliste

Sophie Garcia est la « benjamine » de la bande. Je l’ai rencontrée lors d’un casting pour l’hommage à Michel Berger. Depuis, je fais appel à elle pour tous mes spectacles. Elle a été notamment une superbe Véronique Sanson dans Quelques Mots d’Amour, et que dire de son imitation de Marilyn Monroe dans Crooners, un régal pour les yeux et les oreilles ! Sophie a du chien, une technique impeccable et un sens du jeu de scène infiniment développé, je l’adore ! (mais ne le dites pas trop...)

Véronique Larose

Soliste & Choriste

Véronique Larose est incontestablement la technicienne du groupe. Elle vient de la musique classique où elle a tenu plusieurs rôles majeurs de Gounod en passant par Kurt Weill. Elle a aussi la pédagogie dans le sang : enseignante en collège, elle dirige plusieurs chorales amateurs de la Région. Son action vis-à-vis du chant choral est prépondérante et occupe la majeure partie de sa vie artistique. Elle est touchante dans Une fille aux yeux clairs, chanson où Sardou a du mal à imaginer qu’une mère puisse aussi être une femme.

Didier Rieux

Soliste

Je pense qu’il n’est pas besoin de présenter Didier Rieux. Là aussi, une rencontre déterminante à mes yeux. Casté aussi pour le rôle de Johnny Rockfort dans Starmania, il me surprit dans son interprétation de SOS d’un terrien en détresse, chanson où la tessiture du chanteur est soumise à rude épreuve. Mais il donne sa pleine mesure dans Crooners de 2015, spectacle que je lui consacrais entièrement, sous les traits de Frank Sinatra. Malgré le déluge au Théâtre Antique de Vienne, Didier fut assurément le grand homme de cette soirée mémorable à tous points de vue. Depuis, il vole de ses propres ailes, il écrit, compose, arrange... Son second album devrait sortir dans quelques temps, vous pourrez sans doute le trouver sur Internet. Il s’est entouré d’une solide équipe afin d’assouvir sa passion de chanteur.

Nicolas Reyno

Soliste

Nicolas Reyno est le petit dernier. J’ai fait sa connaissance depuis peu grâce à Sophie, qui chante de temps à autre avec lui. Artiste Lyonnais, ce chanteur passionné de musique et de spectacle s’est formé sur scène depuis maintenant plus de 15 ans. Pianiste et batteur, c’est en tant que chanteur qu’il fera ses premiers concerts et enregistrements. Les salles de spectacle vont grandissantes et il fait les premières parties de Delpech, Dave, Barzotti, Barbelivien, et bien d’autres... Son parcours est ponctué de nombreuses rencontres qui vont l’encourager et l’orienter. Depuis 2012, il donne « 100 % Sardou » avec lequel il parcourt les routes de France. Il me semblait donc tout naturel de lui donner le premier rôle. Il chante une dizaine de titres sur le spectacle, soit en solo, soit en duo, avec notamment La java de Broadway, Musulmanes, l’An mil, Les lacs du Connemara...

Signé Sardou

By Signé Sardou

3O ans après, avec l’association SINGALI, Maurice Buaz revient avec le spectacle Signé Sardou, au moment où celui-ci achève sa dernière danse…

Avec cette fois-ci, 27 musiciens et chanteurs sur le plateau.

Les synthétiseurs seront toujours présents, mais entourés d’un quatuor à cordes, d’une section de cuivres avec saxophones, hautbois, flûte, clarinette (au gré des arrangements), et 5 choristes qui seront tour à tour solistes.

Un programme revu et corrigé : 27 chansons dont quelques incontournables tels que Les lacs du Connemara, La maladie d’amour, Je vole…, et quelques surprises.

Nul doute que Signé Sardou enchantera le coeur des enfants, de 7 à 77 ans…