Dans le contexte que nous connaissons, difficile pour beaucoup et particulièrement pour le monde du spectacle, nous avons posé 3 questions à Maurice Buaz. Son ressenti sur la situation, ses projets… C’est à lire maintenant !

Tu nous avais donné rendez-vous en Novembre dernier au Manège à Vienne. Malheureusement, dans le contexte que nous connaissons, le spectacle a dû être reporté. Quel est ton sentiment par rapport à tout ce que nous vivons ?

MB : En novembre, compte-tenu du contexte sanitaire dans lequel nous nous trouvions, et dans lequel nous nous trouvons toujours, j’ai personnellement tout tenté pour donner, envers et contre tout, Signé Sardou au Manège à Vienne, au risque de provoquer quelques tensions au sein même de l’association… J’en profite ici pour remercier à nouveau celles et ceux qui m’ont aidé dans ma démarche et qui n’ont pas hésité à prendre aussi certains risques ! Les raisons qui ont dicté ma conduite sont simples : notre profession est touchée de plein fouet par la pandémie et vit une période particulièrement troublée, pénible et totalement inédite. Les décisions qui ont été prises au plus haut niveau me semblent cependant injustifiées : sincèrement, je ne pense pas que venir écouter Signé Sardou au Manège à Vienne dans le strict respect du protocole sanitaire soit plus dangereux qu’aller faire ses courses au supermarché du coin… Mais bon… nous aurons beaucoup travaillé, perdu un peu d’argent pour la communication, mais ce n’est pas grave. Nous avons pu faire une répétition générale au mois d’Octobre, à la salle Aragon à Saint Maurice, salle qui a connu la première édition de Signé Sardou en 88, avec le retour de certains musiciens qui étaient déjà là à cette époque… et avec aussi de nouvelles têtes… par conséquent, une répétition remplie d’émotion et de musique :  c’est ça le spectacle !

Est-ce que cette période est malgré tout propice à l’écriture, à la création ?

MB : Par le fait, oui ! Puisque le confinement, le couvre-feu nous interdisent les répétions et les concerts, puisqu’ils nous suppriment toute vie sociale et culturelle, il ne reste donc plus que l’ordinateur ! A quelque chose malheur est bon, puisqu’ils m’ont permis de finir (ou presque) l’écriture du spectacle Carpentier, qui sera le prochain show de Singali !

Et puis, à dire vrai, le contexte émotionnel dans lequel nous sommes plongés, m’invite à l’écriture… je n’ai jamais travaillé aussi vite !

Le contexte émotionnel dans lequel nous sommes plongés, m'invite à l'écriture...

Je vous donne rendez-vous le 22 Mai prochain, à Vienne, pour Signé Sardou.

Quels sont nos prochains rendez-vous ?

MB : Je peux vous l’annoncer aujourd’hui : je vous donne tous rendez-vous le 22 Mai prochain (et peut-être même le 23 !) au Manège à Vienne pour Signé Sardou. Je suis remonté à bloc, les musiciens aussi, quitte à repousser encore une fois… allez savoir ! Je vous invite à suivre les news que nous publierons sur ce site et sur Facebook dans les prochaines semaines pour avoir des infos sur les modalités, la billetterie…

Et puis bien sûr, il y aura le spectacle Carpentier sur lequel je travaille beaucoup en ce moment… J’espère pouvoir vous présenter ce nouveau show fin 2021 – 2022. Vous l’aurez compris, ce sera un hommage à Maritie et Gilbert Carpentier, le célèbre couple qui anima pendant des années les samedis soirs de la télévision française à l’époque où cette dernière savait encore faire de vrais spectacles de variété. Le spectacle sera copieux, mêlant musique, sketchs et danse ! Alors d’ici là, une fois que j’aurai fini l’écriture de la musique, il faudra préparer, organiser et répéter ! On a du pain sur la planche !

Merci Maurice pour tes réponses ! A suivre dans nos prochaines publications, toutes les informations concernant Signé Sardou, samedi 22 Mai 2021 – Le Manège, 30 Avenue Général Leclerc, 38200 Vienne.

Rémi

About Rémi

Percussionniste au sein des différents orchestres dirigés par Maurice Buaz depuis 2007 / Concepteur du site MAURICEBUAZ.COM / Webmaster et membre de l'association Singali.